l'impact des nouvelles technologies sur l'environnement

Aller en bas

l'impact des nouvelles technologies sur l'environnement

Message par clersev le Mar 17 Mar - 17:19

L'impact des nouvelles technologies sur l'environnement

Par Clément Pétreault - Publié le 17/03/2009 à 11:40 - Modifié le 17/03/2009 à 12:12 Le Point.fr


C'est un paradoxe : le développement des nouvelles technologies permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais leur consommation énergétique augmente à raison de 10 % par an depuis 10 ans. Une inflation incontrôlée alors que les objectifs du Grenelle de l'environnement nécessitent une réduction de 20 % de la consommation d'ici 2020.

Le rapport "TIC et Développement durable", présenté à Jean-Louis Borloo et Christine Lagarde en fin de semaine dernière, met en évidence un fait intéressant : 13,5 % de la consommation d'électricité nationale servent à alimenter les TIC (technologies de l'information et de la communication). Dans le secteur résidentiel, 30 % de l'électricité des ménages est dédiée à ces TIC. Le rapport souligne que "cette proportion n'était que de 10 % en 1995, le rythme de progression est donc de l'ordre d'un triplement en 10 ans".

Pour parer au plus urgent, de nombreuses économies d'énergie pourraient déjà être réalisées en déconnectant complétement les équipements. Le rapport révèle en effet que les seuls modes "veille" consomment plus de 10 % de l'électricité des ménages, pour un "service rendu de faible utilité, puisqu'il ne s'agit que de maintenir une disponibilité". Au-delà, l'étude formule diverses propositions afin de contrôler et de réduire l'impact environnemental des TIC, comme l'affichage de la consommation des téléviseurs, l'instauration d'un bonus-malus modéré ou l'obligation d'une compatibilité entre TNT et HD pour les téléviseurs mis sur le marché dès 2009.

Cette dernière mesure permettrait d'éviter la mise en circulation de 9 millions d'adaptateurs, chacun consommant en moyenne 85 Watts par heure, soit un équivalent de 0,75 TWh par an. Quelques pistes sont aussi envisagées dans le domaine du recyclage et de l'écoconception. Le rapport souhaite que les fabricants de matériels "évitent de mettre sur le marché des produits dont la conception facilite la production mais complique le recyclage au stade du déchet". Il préconise donc de concevoir des produits adaptés aux besoins et tenant compte de l'impact environnemental sur l'ensemble du cycle de vie, mais aussi de fournir une notice permettant de donner des indications sur l'empreinte carbone lors de la production et lors de l'utilisation du produit, précisant les processus à mettre en oeuvre pour traiter efficacement l'appareil au stade du déchet. Enfin le rapport dresse un inventaire de recommandations de portée générale comme le développement de l'achat en ligne ou l'optimisation des transports. Il recommande aussi de faire de l'État un acteur exemplaire, capable de dématérialiser ses procédures ou de permettre à certains de ses agents de choisir le télétravail.

l'ensemble du rapport est téléchargeable là : http://www.telecom.gouv.fr/fonds_documentaire/rapports/09/090311rapport-ticdd.pdf
avatar
clersev
ça saute sur le clavier
ça saute sur le clavier

Nombre de messages : 493
Age : 40
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'impact des nouvelles technologies sur l'environnement

Message par Lèna le Mar 17 Mar - 19:54

même si ce n'est pas nouveau : mettre tous les appareils qui ont des veilles sur une multiprises avec interrupteur( ordi, telé, lecteur dvd, hi-fi...) , éteindre les live box la nuit si pas de téléchargements...

merci pour ce doc.

et pour ce qui est des déchets générés par les ntic, il y a cet article de gp:


Dans un nouveau rapport sorti en août 2008, Greenpeace expose et analyse le sort de tonnes de déchets électroniques toxiques exportés au Ghana. Des vieux ordinateurs et télévision y arrivent en provenance d’Allemagne, de Corée, de Suisse et des Pays-Bas pour y être soi-disant « recyclés » dans de vastes déchetteries à ciel ouvert, où des travailleurs sans aucune protection, dont de nombreux enfants, les trient à la recherche de cuivre et d’aluminium avant de les brûler.
Les chercheurs de Greenpeace ont analysé les échantillons de sols non loin de 2 vastes décharges. Phtalates, plomb, cadmium et dioxines s’y trouvent en grande quantité.
Ces pratiques scandaleuses, déjà exposées par Greenpeace en Inde et en Chine, sont très destructrices pour l’environnement et exposent gravement les travailleurs. « Les fabricants doivent éliminer les produits toxiques de leurs produits et en être responsables sur la totalité de leur cycle de vie !, déclare Martin Hojsik de Greenpeace International. Il est inadmissible que les plus grandes compagnies du monde laissent leurs déchets empoisonner les plus pauvres ! »

et plus récent:


Mercredi 18 février, Greenpeace a dénoncé certains pays développés qui utilisent le Nigeria pour leurs déchets électroniques. Sous couvert d’exporter des produits d’occasion, des pays comme la Grande-Bretagne, font de ce pays africain une véritable décharge. « Le Nigeria est juste l'une des nombreuses destinations pour les déchets électroniques toxiques du monde développé », a expliqué l’association écologiste.

Greenpeace a annoncé avoir mené une enquête en Grande-Bretagne avec l’aide d’une chaîne de télévision. La situation actuelle serait due au manque d’attention des sociétés d'électronique en matière de recyclage. Une négligence qui « fait augmenter le commerce de déchets dangereux entre l'Europe et le monde en développement ». Des milliers de produits seraient quotidiennement envoyés en Afrique. En 2007, une étude menée par une ONG américaine avait montré qu'environ 500 containers, contenant près de 400.000 ordinateurs d'occasion, étaient déchargés tous les mois à Lagos, capitale économique du Nigeria.

Ce système présente aussi des risques sanitaires importants pour les Nigérians. « Les gens les plus pauvres, souvent des enfants, démontent des télévisions, des téléphones portables, des consoles de jeux vidéo. Sans mesures de précaution, ils sont exposés à des matières chimiques hautement toxiques ». Il s’agit par exemple de mercure, de plomb ou encore de cadmium.

Lire aussi :

- Les équipements électroniques trop gourmands en énergie montrés du doigt


- Environnement : les produits électroniques en ligne de mire

Mots Clefs : Greenpeace, Nigeria, Grande-Bretagne, électronique, déchets, décharge, association écologiste, matières chimiques, toxique, mercure, plomb, cadmium

et cet article du monde y fait référence :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/03/07/trafics-de-dechets_1164860_3244.html
avatar
Lèna
Admin

Nombre de messages : 871
Age : 43
Localisation : ille et vilaine
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'impact des nouvelles technologies sur l'environnement

Message par clersev le Mar 17 Mar - 23:00

Fiston est super fort pour éteindre la prise de courant sur laquelle sont branchés de la télé, le lecteur DVD et le décodeur TNT. Un jour, j'arriverai à former aussi bien mon mari... mais ça vient aussi.La Box reste en veille pour le téléphone.

je me souviens avoir vu il y a près d'une dizaine d'années un reportage sur le "recyclage" des ordinateurs, il me semble que c'était en Asie... il se peut que le continent ait changé, mais pas les méthodes! No
avatar
clersev
ça saute sur le clavier
ça saute sur le clavier

Nombre de messages : 493
Age : 40
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'impact des nouvelles technologies sur l'environnement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum