autre revue de press e/ 1même lieu ,2 dates différentes , 2 èvènements distincts...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

autre revue de press e/ 1même lieu ,2 dates différentes , 2 èvènements distincts...

Message par Lèna le Sam 11 Avr - 11:33

ÉTAIT TRANSMIS IL Y A PEU:
"Ce lundi soir 16 mars 2009, à Quissac (Gard) trois individus ont été arrêtés lors d’une récupération de nourriture dans les poubelles d’un supermarché. Le déroulement de cette arrestation fut complètement démesuré : braquage, demande de se coucher au sol, plaquage sur les capots des voitures, menottes, provocation…
Elle s’est suivie d’une garde à vue, la soustraction de nourriture dans les poubelles étant considérée exactement au même titre qu’un vol.
Au lendemain matin, cette garde à vue a été accompagnée d’une perquisition sur le terrain privé qui leur est prêté.
Rien de reprochable n’a été constaté. Malgré ça, ils se retrouvent sommés de quitter les lieux au plus vite.
Pourtant il semblerait totalement absurde que qui que ce soit se fasse expulser de chez lui suite à un vol en supermarché. Ou même qu’un squat se voit menacé d’expulsion suite à l’arrestation d’un de ses occupants pour récupération de nourriture dans les poubelles…
Aussi, la prise d’ADN désormais systématique à toute accusation et même suspicion (excepté pour les délits financiers), est imposée au trois accusés.
(Notons qu’un prélèvement coûte au contribuable 400 euros par fiches et que l’on comptait déjà 800.000 fiches en 2007.)
Soucieux de ce qu’implique cette nouvelle mesure au niveau des libertés de l’individu et de l’application de la justice, l’un d’entre eux refuse cette prise d’ADN. Il se voit alors convoqué au tribunal le 29 octobre prochain pour ce refus considéré comme un nouveau délit…"

SUITE MÉDIATIQUE A PROPOS DES SUPERMARCHÉS DE QUISSAC:
"Le MIDI LIBRE" DU 8 AVRIL 2009 :
"A première vue, les cambrioleurs connaissaient parfaitement les lieux. A Quissac, dans la nuit de samedi à dimanche, une bande de malfaiteurs a dévalisé l'Intermarché route de Sauve et emporté un butin évalué à environ 7 000 €.
Les cambrioleurs ont découpé le toit comme ils l'auraient fait d'une boîte de sardines. « Ils ont fait un trou juste au-dessus du bureau. Ils avaient dû repérer les lieux avant », constate le patron de l'Intermarché. En outre, le système de sécurité a été neutralisé. Un mode opératoire digne de cambrioleurs chevronnés...
Les malfrats se sont ensuite attaqués à un coffre-fort dans un bureau du magasin. « Le coffre-fort était installé contre une cloison, reprend le patron du magasin. Ils ont donc détruit la cloison contre lequel il était posé pour l'attaquer par-derrière. » Au-delà du butin qui n'est pas anodin, les malfaiteurs ont causé de gros dégâts dans le magasin. La cloison du bureau a été détruite, le système de sécurité mis hors d'état de fonctionner, des ordinateurs brisés, des congélateurs et leur contenant en denrées alimentaires renversés. Le préjudice est estimé à environ 50 000 €.
Dimanche, le supermarché était fermé, le cambriolage a donc été constaté lundi au petit matin par le personnel et la direction. Le temps que tout soit remis en ordre. « Des voleurs qui avaient enjambé le portail nous avaient déjà volés du pétrole et un groupe électrogène. Mais, là, c'est différent. Nous n'avions jamais connu un cambriolage d'une telle ampleur », ajoute le patron de l'Intermarché. Les gendarmes sont chargés de l'enquête."

Le commissaire politique décrète tout ceci hilarant :-))))))))))))))))))))))))))

Les Nouvelles Cannibales des Cévennes, tout les deux mois dans la rue. Listes d'infos. Abonnement & résiliation: combat2classe@voila.fr
Infos libertaires et locales par liste de diffusion et support papier.
avatar
Lèna
Admin

Nombre de messages : 871
Age : 42
Localisation : ille et vilaine
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum