Pollution de l'air : pauvres foetus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pollution de l'air : pauvres foetus !

Message par clersev le Lun 31 Aoû - 0:02

Les polluants présents dans l'air, notamment ceux issus de la combustion (trafic routier, chauffage), nuiraient à la croissance des foetus. Le poids à la naissance des bébés et leur périmètre crânien s'en trouveraient altérés. Les conséquences à long terme de ces troubles, tout comme les mécanismes biologiques par lesquels ces polluants atmosphériques pourraient altérer le développement du futur bébé, sont mal identifiés. Ces travaux, menés par des chercheurs de l'Unité mixte Inserm-Université de Grenoble 823 "Institut d'oncologie/développement", en collaboration avec les CHU de Nancy, de Poitiers et des chercheurs de l'Inserm U780 à Villejuif, ont été récemment publiés dans la revue Environmental Health Perspectives .

L'étude a concerné 280 femmes enceintes de la cohorte mère-enfants EDEN, chez qui la croissance du foetus a été suivie à la fin de chaque trimestre de grossesse et à la naissance. En milieu de grossesse, les volontaires ont porté un dispositif permettant de quantifier les niveaux de benzène dans l'air ambiant. Grâce à cela, il a été possible d'obtenir des données d'exposition individuelle aux polluants de l'atmosphère. Et ce travail a permis de prendre en compte l'exposition des femmes à la pollution, non seulement à l'extérieur, mais aussi à leur domicile, sur leur lieu de travail ou dans les transports.

Les chercheurs ont retrouvé l'influence, déjà connue, de la durée de grossesse, de la corpulence maternelle et du tabagisme passif sur la croissance foetale. Après une correction de ces facteurs, ils ont montré que l'effet sur le périmètre crânien était manifeste dès la fin du deuxième trimestre de grossesse. L'association entre pollution atmosphérique et croissance foetale a été observée pour des femmes de la population générale, à des niveaux d'exposition rencontrés souvent dans les villes françaises de taille moyenne. Ces résultats confirment ceux d'une étude précédemment menée par la même équipe, mais pour laquelle les données de pollution provenaient de mesures dans l'air extérieur, sans prise en compte directe de l'exposition aux polluants contenus dans l'air intérieur. Selon ces chercheurs, la pollution atmosphérique pourrait perturber certaines fonctions biologiques de la femme enceinte, ce qui limiterait les échanges entre la mère et le foetus, et donc altérerait la croissance de ce dernier.

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante/2009-08-07/grossesse-pollution-de-l-air-pauvres-foetus/1055/0/367421
avatar
clersev
ça saute sur le clavier
ça saute sur le clavier

Nombre de messages : 493
Age : 39
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum