Alimentation : les 25 produits miracle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alimentation : les 25 produits miracle

Message par clersev le Jeu 5 Nov - 17:04

C'est le titre d'une article du Point du 22 octobre. En couverture "Ces aliments qui nous veulent du bien".

je vous passe l'article d'ouverture, qui indique qu'on peut aller mieux en mangeant bien (mais vous pouvez le lire ici (clic))

les 25 produits miracles sont visibles là : http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-10-29/les-25produits-miracles/920/0/390267
j'ai scanné les pages si ça vous intéresse, il y a la même chose présenté un peu différemment avec des photos notamment.

et pour terminer, "Mettez des molécules anticancer dans votre assiette", c'est à lire ici

Depuis qu'il a lu ça, Nicolas a décidé de s'y conformer. Il a donc trouvé des recettes pour cuisiner les lentilles que j'ai achetées il y a près d'un an, et aussi de quoi se régaler avec du chou, alors que jusqu'à il y a quelques jours il ne voulait pas en entendre parler...
Tant qu'à faire, étant donné que selon les statistiques une personne sur deux aura un cancer au cours de sa vie, autant que ce ne soit pas nous! (et en plus, on se régale!)
avatar
clersev
ça saute sur le clavier
ça saute sur le clavier

Nombre de messages : 493
Age : 39
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alimentation : les 25 produits miracle

Message par Lèna le Dim 8 Nov - 12:28

j'aime beaucoup ces extraits ( je le mets directement...peur de ne plus pouvoir accéder aux archives par la suite):
Pourquoi dites-vous qu'il faut réapprendre à manger « pauvre » ?

Richard Belliveau :C'est la revanche du Sud. Il faut ­troquer la cuisine des pays du Nord, surchargée en beurre, graisses animales, crème et sucre, pour la diète méditerranéenne, qui est le plus adaptée à nos gènes parce qu'elle est plus proche de celle qu'avalaient nos ancêtres il y a cinq millions d'années : des légumes, des fruits, des légumineuses, des graines entières et peu de protéines animales. On voudrait que nos ­gènes s'adaptent du jour au lendemain à la nourriture industrielle. Une alimentation de l'extrême, ­carencée en vitamines, sels minéraux, oméga 3... dont notre organisme a besoin, et surchargée de tout ce qui le détraque : mauvaises graisses, sucre raffiné, sel ajouté, additifs chimiques. Réapprendre à bien manger, c'est aussi moins manger. Si vous êtes obèse vous multipliez par exemple par vingt votre risque d'être diabétique.



Gare aux pesticides
Vous pensez qu'il suffit de laver et peler les fruits et légumes pour être débarrassé de ces molécules chimiques ? Faux : certaines substances peuvent migrer à l'intérieur, jusqu'à 8 millimètres de profondeur. Chaque année, en France, 75 000 tonnes de pesticides sont aspergées sur les champs. Certaines des 354 molécules autorisées sont cancérogènes et neurotoxiques. 52 % de nos fruits et légumes affichent des résidus de substances phytosanitaires, dont plus de 7 % au-dessus des normes. Sans compter l'effet cocktail. Un tiers additionnent les traces de 2 à 5 substances différentes. Les fraises peuvent en aligner jusqu'à 12. La solution, c'est de passer au bio, mais l'Hexagone ne lui consacre que 2 % de ses surfaces agricoles...
Les faux amis
Dans son dernier rapport, le Fonds mondial de recherche contre le cancer (FMRC) recommande de ne pas les utiliser. Les compléments alimentaires, dont on nous vante les vertus, sont parfois nocifs pour la santé. Prenez le zinc, que l'on trouve par exemple dans les huîtres, les noisettes ou les lentilles : notre système immunitaire en a besoin pour fonctionner, mais si vous en croquez sans compter sous forme de comprimés, vous détraquez la machine. Le bêtacarotène de la carotte ou de la tomate renforce la résistance de l'organisme aux infections. Avalé en pilule, il augmenterait chez les fumeurs le risque de récidive de cancer du poumon. Autre exemple, le sélénium. Alors que celui contenu dans l'ail ou le poivron améliore la qualité de la peau, pris en comprimés, il favoriserait selon le FMRC l'apparition du cancer de la peau... La plupart du temps, les vitamines, antioxydants et autres nutriments avalés en pilules n'ont jamais fait la preuve scientifique de leur efficacité. « Ce sont des ovnis alimentaires que notre organisme a du mal à assimiler, explique le nutritionniste Laurent Chevallier (1). On croit pouvoir remplacer une orange par un comprimé de vitamine C, or la vitamine C représente moins de 10 % du pouvoir antioxydant de l'orange. Toutes les substances contenues dans un fruit ou un légume interagissent entre elles. C'est une alchimie complexe qu'aucune pilule n'arrive à reproduire. » Et Laurent Chevallier d'insister : « Notre corps est capable de savoir ce qui lui faut, dans quel aliment le trouver et à quelle dose. Un don qui a été émoussé par une alimentation industrielle surchargée en gras, en sel, en sucres et en saveurs artificielles. Il faut réapprendre à écouter son instinct. » Pourquoi aller chercher en pharmacie ce que l'on trouve dans l'assiette ? la vitamine B12, qui participe à la formation des globules rouges, se cache notamment dans le poisson. La B9, essentielle pour la formation de l'embryon et pour le système cardiovasculaire, se niche par exemple dans le brocoli. Et l'huile d'olive fournit de la vitamine E, un antioxydant majeur.
MERCI Sèv!
avatar
Lèna
Admin

Nombre de messages : 871
Age : 42
Localisation : ille et vilaine
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alimentation : les 25 produits miracle

Message par Indianisa le Lun 9 Nov - 13:22

Hello !
Tout ça me parle beaucoup, forcément. Mon alimentation évolue petit à petit pour aller vers plus de simplicité et surtout plus de prépa perso pour être sûre de ce qu'il y a dans mon assiette !
Pour ce qui est des pesticides, je crois bien que c'est plus de 8 mm de pénétration. J'ai eu l'occasion de discuter avec quelqu'un qui a bossé dans l'agriculture chimique et ... entre les traitements agricoles et tous ceux après pour la "concervation", et bien si je me rappelle bien, il y a des produits qui vont jusqu'au noyau/ trognon, ce qui fait que les pommes, par ex, se conservent un an au frigo. Voyez le truc bien naturel !!!
Bref, moi je dis : ça vaut vraiment le coup de manger bio, surtout que fruits et légumes de saison ne coûtent pas plus cher, alors ça ne vaut pas le coup de s'en priver. Et puis, pour moi, la santé n'a pas de prix !!!
bises !
Isa

Indianisa
premier pas (allez, ça va allez)
premier pas (allez, ça va allez)

Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : nantes
Date d'inscription : 09/11/2009

http://isaloba.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alimentation : les 25 produits miracle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum