Eau en bouteille ou du robinet ??

Aller en bas

Eau en bouteille ou du robinet ??

Message par Admin le Dim 1 Fév - 20:06

Pour un bébé, à partir de 6 mois, pas trop de csouci. Et il vaut mieux ça qu'une bouteille entamée depuis 2 jours dans laquelle toute la famille boit au goulot!

Mais attention tout de même!

Notre pauvre Bretagne a une eau souvent sinistrée par l'agriculture et l'élévage intensif de porc : pesticides et nitrates majoritairement.



Pour ce qui est des nitrates, il ne faut pas que ça dépasse 10mg/l pour les enfants en bas-âge ( la norme obsolète française autorise des taux jusqu'à 50mg/l pour l'eau du robinet, mais ça s'est grâce aux lobby type général des eaux, lyonnaise des ceaux et compagnie : les gros sous passent avant la santé publique!!!), alors que la norme pour la santé est de 25mg/l pour un adulte.

De toute manière, on peut consulter les analyses en mairie, voire carrément demander à sa mairie une photocopie des analyses d'eau ou faire cette demande à la société qui distribue l'eau courante.

la norme au niveau des pesticides :à 0,1 µg/l pour chaque pesticide et à 0,5 µg/l pour l’ensemble des pesticides, et à 100 µg/l pour les Trihalométhanes.
Pour plus d'info :

http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/

voici un texte clair :





C’est le décret 2001-1220 du 20 décembre 2001, pris en application de diverses directives européennes (notamment celle du 3 janvier 1998) qui fixe les références de qualité auxquelles doit satisfaire l’eau du robinet.

Des limites sont fixées pour une trentaine de paramètres, microbiologiques, chimiques. Des valeurs de référence sont également déterminées pour des paramètres indicateurs témoins du fonctionnement des installations de traitement des eaux et pour la radio activité.

Ainsi, la concentration maximale est fixée à 50 mg/l pour les nitrates, à 0,1 µg/l pour chaque pesticide et à 0,5 µg/l pour l’ensemble des pesticides, et à 100 µg/l pour les Trihalométhanes.

Plusieurs procès ont été engagés, notamment en Bretagne, par des consommateurs d’eau alimentés par une eau ne respectant pas ces normes de qualité. Les distributeurs, publics ou privés, dans le contrat passé avec les consommateurs sont tenus de délivrer une eau respectant la définition réglementaire de l’eau potable. Le contrat d’abonnement créé des droits et obligations mutuelles entre les deux parties contractantes : la société de distribution d’eau doit distribuer de l’eau potable et en contrepartie, reçoit les produits des abonnements. Il s’agit d’obligations de résultats, la société doit donc fournir de l’eau et cette eau doit être potable
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 140
Age : 42
Localisation : ille et vilaine
Date d'inscription : 24/01/2009

http://lesecobebes.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum