bla...bla...un semblant de vérité écolo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bla...bla...un semblant de vérité écolo.

Message par Lèna le Jeu 8 Avr - 0:30

La mutation écologique est une nécessité vitale, extrêmement difficile, qui exige la mobilisation de tous. C’est un combat continu qui rencontre nécessairement un certain nombre de difficultés. »

C’est ce qu’ont déclaré Jean-Louis BORLOO, Ministre d’État, Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la mer et Chantal JOUANNO, Secrétaire d’État à l’Écologie.



En effet, les avancées concrètes sont nombreuses, comme le rappel la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. « Jamais dans notre histoire, il n’y en a eu autant en si peu de temps. La mobilisation de tous les acteurs : élus, entreprises, syndicats, associations de protection de l’environnement, scientifiques, etc… est au nombre de celles-là », a déclare la FNH dans un communiqué de presse.



La mutation écologique est une nécessité vitale

Nouvelles normes bâtiments, bonus-malus automobile, préservation de la biodiversité par la mise en place d’aires protégées, eaux résiduaires urbaines, réforme des institutions pour entrée des acteurs environnementalistes, paquet climat-énergie au niveau européen, préservation des forêts primaires, régulation de la publicité environnementale, nombreuses convention sectorielles. Il faut savoir que sur les 273 engagements pris collectivement en octobre 2007, dans le cadre du Grenelle Environnement, la grande majorité est aujourd’hui entrée en application ou est en cours de mise en place.

Mais, est ce que la France est allé trop vite en besogne ? En tout cas les difficultés rencontrées apparaissent avec une intensité particulière.

Prenons le cas de la Taxe Carbone, à la base, le Grenelle de l’Environnement ne portait que sur une étude. Pourtant, sa mise en place, souhaitée par le Président de la République, a été votée par le Parlement. Maintenant, son rejet partiel par le Conseil constitutionnel rend la démarche un peu plus longue et nécessite une réponse juridique européenne, peut on lire dans un communiqué de presse.

« La fiscalité écologique est et restera une priorité absolue de l’action gouvernementale, comme le prouvent les nombreuses dispositions fiscales adoptées depuis deux ans ». Pour l’instant, le sort de la Contribution Carbone sera à l’ordre du jour du Conseil européen en juin prochain.

« Je souhaite que nous puissions établir lors d’un prochain comité de suivi du Grenelle Environnement, comme c’est le cas à chacun d’eux, une nouvelle analyse objective et partagée des avancées, des points de difficultés, voire des nouvelles impulsions à donner au processus », a déclaré Mr Jean Louis Borloo dans un communiqué de presse.
A cet effet, le Ministre de l’Etat devra rencontrer prochainement les responsables de la Fondation Nicolas Hulot, pour débattre de ce sujet.
avatar
Lèna
Admin

Nombre de messages : 871
Age : 42
Localisation : ille et vilaine
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum