du bon?. ou quoi?§?,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

du bon?. ou quoi?§?,

Message par Lèna le Jeu 8 Avr - 1:05

moi je me dis que si l'huile de colza provient de colza ogm, c'est égal à peanuts...
et quand je lis que l'huile de palme est mauvais epour la santé : faux : c'est l'huile de palme hydrogénée le problème...il ny' a pas de graisse trans naturellement dans la nature...c'est un mécanisme crée par l'homme( à moins que je me gourre, mais il me semble pas depuis le temps que je lis à ce sujet) qui nous dit que l'huile de colza ne le sera pas hydrogénée???



voici l'article en tout cas:
e leader sur le marché français des surgelés, Findus France, a annoncé, le 25 Mars dernier, qu’elle serait la première entreprise française à supprimer complètement l’huile de palme de ses produits.

Forte de ses engagements pour le développement durable, cette nouvelle annonce du géant français du surgelé s’insert dans le cadre des objectifs du Grenelle de l’environnement pour la biodiversité, et une belle manière de marquer son engagement pour cette année 2010, proclamée année Internationale pour la Biodiversité par l’ONU.



Findus France fait aussi, ainsi, figure d’exception sur le marché français. Ce résultat est l’aboutissement d’une politique responsable et durable engagée depuis plusieurs années par l’entreprise.



Findus bannit l’huile de palme de ses produits

Pour rappel, en 2009, Findus France avait déjà commencé a supprimé l’huile de palme dans certains de ses produits, notamment pour la cuisson de ses poissons panés, de ses pommes de terre et de ses légumes, au profit de l’huile de colza.

On apprend aussi, selon un communiqué de presse qu’à ce jour, seules quatre recettes sur d’autres gammes de la marque contiennent encore de l’huile de palme et qui sera là aussi remplacée par de l’huile de colza courant 2010.

« C'est une preuve tangible de plus des engagements forts de Findus pour le développement durable. En tant que marque responsable, nous sommes fiers d'être précurseurs et de participer à la préservation des ressources naturelles tout en proposant des produits plus équilibrés aux consommateurs. La production de l’huile de palme n’a pas seulement des effets dévastateurs sur les éco-systèmes, elle est aussi déconseillée d’un point de vue nutritionnel puisque qu’elle a une teneur élevée en acides gras trans, ce qui n’est pas le cas de l’huile de colza. En supprimant l’huile de palme de nos produits au profit de l’huile de colza, nous agissons donc de manière responsable aussi bien en matière d’environnement que de santé publique », déclare Matthieu Lambeaux, Directeur Général de Findus France, dans un communiqué de presse.

Pour Findus France, il s’agit d’une avancée majeure, non seulement pour l’entreprise, mais aussi sur le marché de l’agroalimentaire parce que cela montre qu’il est possible d’agir de manière responsable.

La production mondiale d’huile de palme a atteint 38 millions de tonnes en 2006, contre 11 millions de tonnes en 1990, et 21 millions de tonnes en 2000. L’huile de palme est l’huile la plus consommée au monde, juste devant l’huile de soja. Bien que peu mécanisable (un humain peut gérer 200 hectares de soja mais seulement 8 hectares de palmiers, selon le CIRAD), la culture du palmier à huile connaît une croissance fulgurante en raison de la très forte productivité des sols, qui donnent près de 10 fois plus d’huile à l’hectare que le soja.

Le revers de la médaille, c’est bien évidemment la déforestation, qui ravage notamment les forêts de Malaisie et d’Indonésie. Les deux pays fournissent plus de 80% de l’huile de palme consommée dans le monde. Seule 4% de la production mondiale respecterait les canons du Groupe sur l’huile de palme durable (RSPO) qui n’est pourtant pas réputé extrémiste comme organisme.

Les forêts des principaux pays producteurs (Malaisie, Indonésie, Bornéo et Sumatra), ont été détruites à plus de 90% aux XIXe et XXe siècles, et la déforestation massive continue pour laisser la place à des palmeraies.

Cela provoque des destructions de forêts tropicales et de tourbières. Il en résulte une aggravation des rejets de gaz à effet de serre, mais aussi une réduction du milieu de vie de nombreuses espèces dont l'orang-outan. On estime à 5000 le nombre de ces grands singes victimes chaque année de cette exploitation. Si rien n'est fait, 98% des forêts humides indonésiennes, habitat naturel des orangs-outans, auront disparu en 2022.
Nestlé et Unilever ont abandonné l'huile de palme pour fabriquer leurs produits. En 2010, la marque Casino annonce qu'elle cesse elle aussi d'inclure cette huile dans ses produits alimentaires, en raison de ses risques pour la santé et de son intact sur l'environnement.


bon, y'a aussi BN maintenant qui communique sur ses biscuits sans huile hydrogénée ni glucose-fructose...( et qui va arrêter le trou de la sécu en achetant des gouter bien plein de sucre à ses enfants???....je suis mauvaise langue, parce que j'en ai acheté du coup moi aussi pour Virgeou qui adore ce genre de gouters pas bio)


green-waching...vive la confusion des genres et la désinformation pour faire mieux que mieux!!

les consommateurs entre crise environnementale et crise économique devaient par trop bouder certains produits tout prêt...tout cher...
avatar
Lèna
Admin

Nombre de messages : 871
Age : 42
Localisation : ille et vilaine
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum